Navigation
Vos végétaux ont-ils besoin d’un manteau pour l’hiver ? 5/6
20 octobre 2021

Vos végétaux ont-ils besoin d’un manteau pour l’hiver ? 5/6 Par Isabelle Papineau Dyotte

Dans notre quatrième volet, nous avons parlé de protection pour vos arbustes. Vous y avez accès ici.

Parlons maintenant arbres fruitiers, petits fruits et pelouses

Arbres fruitiers et petits fruits

Commençons par nos petits fruits. Selon les variétés choisies, la protection variera en fonction de leur rusticité. Un élément est certain : leur goût sucré attirera aussi l’attention de nos voisins les rongeurs. Une bonne façon de mettre un frein à leur dent sucrée sera d’installer une spirale de plastique blanche sur le tronc : celle-ci doit être au moins aussi haute que le niveau de la neige. Il est important de l’installer minutieusement, en commençant au niveau du sol, et en évitant tout espacement entre les spirales. Au printemps, la retirer tout simplement. On peut aussi, en complément, ajouter un répulsif contre les rongeurs, une trappe ou tout autre produit qui pourraient les repousser. Ces produits sont vendus en jardinerie où vous obtiendrez tous les conseils quant à leur utilisation. Pour les parties des fruitiers arbustes ou arbres qui sont à découverts, il est possible de badigeonner sur le tronc un produit au goût (et à l’odeur !) désagréable qui sera un excellent dissuasif. Encore une fois, votre jardinerie saura vous recommander le bon produit pour ces situations.

Pelouse

Pour protéger votre tapis de verdure, il est important au moment de la dernière tonte (vers la fin octobre) de couper la pelouse le plus court possible. Si vous avez un couvert de feuilles important, il n’est pas recommandé de les broyer avec la tondeuse pour ensuite laisser cette couche de matière organique sur la pelouse. La raison est fort simple : la période de décomposition d’une telle épaisseur de feuilles broyées sera trop longue et entraînera assurément la putréfaction de la pelouse emprisonnée dessous.
Si la pelouse est en bordure d’une rue ou d’un trottoir qui reçoit de la pierre concassée comme abrasif, une toile de protection peut être installée dans ces zones. Cette toile synthétique de couleur verte, appelée SOLTEX, se fondra au décor de la pelouse. Je vous recommande de l’ancrer à l’aide de clous de 15 cm ou plus et d’y mettre une rondelle (washer) afin d’éviter que la tête des clous ne perce la toile. Notez qu’il existe aussi des crochets en U qui fixent eux aussi très bien la toile. L’ancrage DOIT se faire non seulement à intervalles d’un mètre maximum mais doit également être en quinconce. Il sera important de la retirer avant que les températures ne soient trop chaudes, donc début avril serait à retenir.

Source : Isabelle Dyotte

Ceci complète notre dernier volet concernant la protection hivernale. À lire, dans notre prochain et dernier volet de la série, un survol des étapes à compléter au printemps. 6e volet donc, à lire le (vendredi le 22 octobre).

Bon automne !

Actualités récentes

Toutes les actualités

Abonnez-vous à actualité paysagère

Contact

Pour joindre Isabelle, n’hésitez pas à compléter le formulaire. Un suivi sera effectué dans les délais les plus rapides.

438.491.8652