Navigation
Vos végétaux ont-ils besoin d’un manteau pour l’hiver ? 3/6
14 octobre 2021

Vos végétaux ont-ils besoin d’un manteau pour l’hiver ? 3/6 Par Isabelle Papineau Dyotte

Dans notre deuxième volet, nous abordions comment vous pouviez protéger vos conifères. Vous y avez accès ici.

Jasons rosiers et vivaces

Ah! Ces magnifiques rosiers et leur floraison à couper le souffle ! Certains auront besoin de protection hivernale et d’autres non. Comment s’y retrouver ?

S’ils sont rustiques, donc avec une zone qui correspond à la zone dans laquelle vous vous trouvez, nul besoin de les protéger.

Par contre, s’ils sont des hydrides de Thé, Grandiflora ou Floribunda, ou encore que votre zone de rusticité soit plus petite que la zone de rusticité de la plante, alors il faut penser protection.

Comment protéger vos rosiers

Différentes options s’offrent à vous en termes de protection.

Le cône à rosier de styromousse est une option : celui-ci doit être blanc et percé sur le dessus (au besoin, y faire deux ou trois trous avec une perceuse). Tout d’abord :

  • Réduire la hauteur du rosier pour qu’il puisse entrer sous le cône;
  • Conserver 4 à 6 grosses branches;
  • Couvrir la base, au point de greffe, avec de la mousse de tourbe sèche;
  • Penser à mettre sous le cône un répulsif contre les rongeurs (bonne idée!) ;
  • Placer un objet lourd sur le cône pour éviter qu’il ne s’envole et couvrez le rebord du cône avec de la terre ou du paillis.

Pour une roseraie, débutez avec les quatre premières étapes ci-dessus. Vous pourrez ensuite couvrir le massif d’un ArbotexTM plastifié en vous assurant d’avoir quelques éléments verticaux en guise de soutien pour la toile, comme une cage à tomates par exemple.

Quel est le meilleur moment ?

Tel que mentionné précédemment, la mi-novembre est un bon guide. Comme chaque automne est différent, assurez-vous que l’hiver est bel et bien là. Mettre les protections trop tôt, lorsque les températures sont trop clémentes, pourraient nuire à leur survie.

ConesSource : Jardin 2 M

Et nos vivaces ?

Les plantes vivaces ne font pas d’écorce. Vous verrez donc leur feuillage geler et s’affaisser au sol à l’automne ce qui créera une protection naturelle du système racinaire. On ne rabat pas systématiquement les vivaces en fin de saison. Quelques exceptions à cette règle : on pourrait être amené à couper le feuillage au sol si, par exemple, des insectes ou des maladies ont créé le chaos durant la belle saison. Sinon, les bénéfices de conserver cette couverture naturelle sont de loin supérieurs.

Quand le printemps se pointera le bout du nez, on taillera ou détachera le vieux feuillage en attendant de voir réapparaître de nouvelles pousses et de nouvelles plantes !

Rosiers et vivaces sont prêts ! À venir dans notre 4e volet (dimanche le 17 octobre), on abrite vos arbustes.

Bon jardinage !

 

La magnifique photo d’entête est utilisée avec l’accord de : Lili+Henry

N'hésitez pas à y faire l'achat de ces doux et magnifiques produits !

https://liliandhenry.com/

Actualités récentes

Toutes les actualités

Abonnez-vous à actualité paysagère

Contact

Pour joindre Isabelle, n’hésitez pas à compléter le formulaire. Un suivi sera effectué dans les délais les plus rapides.

438.491.8652